Ding dong

Ding dong

Nous avons consulté le calendrier, et constaté que le retour des cloches était prévu pour très bientôt (on est à peu près certain qu’elles n’étaient pas toutes parties, mais bon). Elles vont donc pouvoir opportunément assurer le relais de vos serviteurs, qui vont eux prendre quelques jours pour aller se promener dans les cerisiers en fleurs, se rendre en reportage au festival de Kanamara Matsuri (faites une recherche images), ou écluser les quantités déraisonnables de chocolats qu’ils vont aller chercher dans les jardins des voisins demain.

Autrement dit, on s’accorde quelques vacances après la parution de mercredi prochain. Nous serons de retour après deux semaines bien méritées. Portez-vous bien d’ici là.

5 thoughts on “Ding dong

  1. Comment ça, des vacances ? Remboursez-moi mon abonnement !
    Quand on remplit une fonction de sévi… de service public (d’information, d’éducation et de divertissement), on ne s’adjuge pas de repos, aussi mérité soit-il.
    Et comment vont faire vos plagiaires habituels si vous ne leur fournissez pas de matière ?

      1. (J’espère que vous aurez su, l’un et l’autre, lire entre les lignes de chaleureux remerciements pour ce que vous offrez, au sens propre.)

  2. Bon, vous le méritez… ça tombe bien, ce sont les “vacances” je pourrai donc facilement résister à la tentation d’envoyer mes élèves lire vos textes sur à peu près n’importe quel sujet que j’aborde… Les années 30 ? Le paranormal au 19e ? La notion de héros ? Vous avez réponse à tout…
    Merci pour ce que vous faites !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *