Archives de
Mois : janvier 2019

On sort les gros calibres

On sort les gros calibres

(La science perchée, épisode 4) La fusée, c’est bien. Mais on pourrait peut-être imaginer autre chose pour balancer des trucs en orbite ? Aussi, pénis. Souvenez-vous, la Seconde Guerre mondiale a constitué, de par les technologies dont elle a favorisé le développement, le point de départ de la conquête spatiale. Soyons tout à fait honnêtes, nous n’avons pas attendu ce conflit pour développer des moyens de lancer des trucs lourds le plus loin possible, de la fronde à la mitrailleuse en…

Lire la suite Lire la suite

Ricky la belle vie (1/2)

Ricky la belle vie (1/2)

– Dis-moi, Sam, à quoi penses-tu si je te dis 1821 ? – Trop facile. C’est l’année où les Néerlandais ont dealé avec les chefs minangkabaus pour qu’ils reconnaissent la souveraineté néerlandaise sur l’Indonésie, en échange d’un soutien dans leur lutte contre les Padri. – Tu te fous de moi. – Pas du tout, c’est un groupe de musulmans influencés par les wahhabites.  – Pose ce smartphone, escroc. Donc, 1821 ? – Bon, ok, ça ne me dit absolument rien. – C’est pourtant l’année…

Lire la suite Lire la suite

Les parents de l’informatique moderne (“Grand esprit, es-tu là ? ” quatrième)

Les parents de l’informatique moderne (“Grand esprit, es-tu là ? ” quatrième)

Le hasard fait bien les choses, l’appareil sur lequel vous lisez ceci doit une très large partie de son existence à un couple d’inventeurs, que nous baptisons donc très officiellement les papa et maman de l’informatique. Ils se sont rencontrés, ont eu envie de travailler ensemble, et puis…rien, ils ont posé les bases de l’ordinateur et sont restés bons amis. Malheureusement, ils sont moins connus qu’un gars qui reprenait les idées des autres, les déclinait en plusieurs couleurs, et portait…

Lire la suite Lire la suite

Thomas Fitzpatrick : bourré, mais précis.

Thomas Fitzpatrick : bourré, mais précis.

– Bonjour Sam. Alors cette gastro ? – Terminée. Tes verrues plantaires, c’est résolu ? – Les scientifiques sont dessus. Maintenant que le public est informé de tes petits soucis, une question : tu t’y connais en aéronautique ? – Ben l’essentiel, disons. Y a un moteur qui fait vroum, il se passe des choses aérodynamiques et si le pilote n’est pas de la German Wings, on finit en général par se poser ailleurs qu’à 180° contre un sommet des Alpes. – C’est succinct,…

Lire la suite Lire la suite

La Grande Puanteur

La Grande Puanteur

C’est joli, la Tamise.  Tellement typique, tellement londonien. Eh ben la Tamise, c’est pourtant comme une moufette : c’est peut-être joli, mais ça pue. Enfin aujourd’hui, je ne sais pas, mais au 19e siècle, c’en était même à un tel point qu’on a frôlé l’émeute… Machine arrière : direction 1858. Les années 1850, c’est l’apogée londonienne : la capitale anglaise est entrée de plein pied dans la modernité la plus échevelée. L’économie industrielle explose, les arts et les techniques font merveille et la…

Lire la suite Lire la suite

William Marston, l’amour avec un gros nœud coulant

William Marston, l’amour avec un gros nœud coulant

Alors, petite question histoire de voir : c’est quand la dernière fois que vous êtes allés voir un film sur l’une des figures majeures, l’une des images tutélaires, sans doute la plus connue et reconnaissable de toutes, de ce grand est bel ensemble que je vais me permettre de rassembler sous une grande bannière moulante en cuir : la soumission-domination/bondage/sm ? J’en vois une bonne partie qui se récrie sur l’air de « je ne mange pas de ce pain-là dans la gamelle spécialement…

Lire la suite Lire la suite