Archives de
Mois : décembre 2019

Ave Malaria : l’Empire de l’écorce

Ave Malaria : l’Empire de l’écorce

Après une série d’opérations d’espionnage de haute volée, la précieuse écorce de cinchona peut être cultivée à grande échelle, ce qui va permettre à tout le monde de se soigner. La quinine peut désormais changer la face du monde. – Donc si je te suis bien, on a maintenant suffisamment de quinine pour satisfaire la demande, qui est notamment importante dans les colonies. – Exactement. Les gens qui se penchent sérieusement sur la question remarquent que des deux puissances qui…

Lire la suite Lire la suite

From Germany with love

From Germany with love

– T’es pénible. Je ne sous-estime pas le poids des Américains. Je dis juste que l’Allemagne était déjà très, mais alors très mal barrée sans eux. – En 39-45 ? C’est une blague ? – … Ah oui je vois le malentendu et donc : mais non, patate. En 1917. Avril 17 plus exactement, quand le Congrès des Etats-Unis vote la guerre après trois ans de valse-hésitation, essentiellement passés à vendre des armes et des munitions à tout le monde dans un premier…

Lire la suite Lire la suite

Il n’y a pas très très longtemps, dans une galaxie pas du tout lointaine

Il n’y a pas très très longtemps, dans une galaxie pas du tout lointaine

Donald Trump veut une armée de l’espace. Emmanuel Macron veut une armée de l’espace. Et les studios Lucasfilms en sont réduits à sortir l’argument du bébé-personnage-trop-mignon pour espérer attirer encore quelques spectateurs. Il est plus que temps que nous penchions sur l’histoire de la guerre en orbite. On n’a pas fini de faire bip-bip. Il est toujours utile de rappeler que l’origine de la conquête spatiale se trouve certes dans l’attraction que l’humanité a toujours ressentie pour les étoiles, pour…

Lire la suite Lire la suite

“Maman, les petits bateaux qui se battent sur l’eau…”

“Maman, les petits bateaux qui se battent sur l’eau…”

– Comment ça, n’importe quoi ? – Je répète : n’importe quoi. Master and Commander est un très bon film à plein d’égards, mais historiquement, c’est n’importe quoi. – Ben j’ai trouvé ça vachement bien reconstitué, moi. – Par rapport à ta propre expérience de la marine de guerre britannique, tu veux dire ? Je sais qu’on ne rajeunit pas, Sam, mais on n’est pas encore croulants à ce point. Ceci dit, tu as raison : on peut évidemment finasser mais la description du…

Lire la suite Lire la suite

Ave Malaria : un petit tour au jardin

Ave Malaria : un petit tour au jardin

L’écorce de cinchona, c’est bien, ça soigne le paludisme. Même s’il a fallu insister un peu pour en convaincre tout le monde. C’est donc maintenant un produit précieux. Et on fait quoi avec un produit précieux ? Ben on le pique, évidemment. Pour pouvoir le repiquer. – En 1820, deux chimistes français, Pierre Pelletier et Joseph Caventou, extraient et identifient les alcaloïdes présents dans l’écorce de cinchona, dont en premier lieu la quinine. Ce qui permet de raffiner encore un peu…

Lire la suite Lire la suite

Ave Malaria : ordonnance

Ave Malaria : ordonnance

Alors, résumons le premier épisode : le paludisme est certainement la pire saloperie que l’Humanité a eu à subir. et les missionnaires jésuites en Amérique du Sud y découvrent un arbre. Et donc ? – Revenons à nos moustiques. Les missionnaires découvrent donc que l’écorce d’un arbre local, quand elle est réduite en poudre et consommée, constitue un remède tout à fait efficace contre le paludisme. – Et c’est très important pour eux. – Ben oui. – Je veux dire,…

Lire la suite Lire la suite