Archives de
Mois : février 2019

Ce radeau va vous méduser

Ce radeau va vous méduser

– Dis-moi Sam, est-ce qu’il t’est déjà arrivé de te retrouver perdu quelque part suffisamment longtemps pour te dire que ça sentait tout même sérieusement le roussi ?   – Ben une fois je me suis perdu en sortant des ouatères au 27e étage d’une tour de la Défense et tu vas rire : impossible de retrouver les ascenseurs. Je n’arrêtais pas de revenir vers la moquette orange de l’espace détente. Épouvantable. – Sam. – Ce n’est pas pareil ? – Je te…

Lire la suite Lire la suite

Ignace Philippe Semmelweis : “Vous avez mis les mains dans…quoi ?!”

Ignace Philippe Semmelweis : “Vous avez mis les mains dans…quoi ?!”

Notre galerie des grands esprits honteusement ignorés  prend de l’ampleur  (ici, ici, là, ou encore ici) . Ne nous arrêtons pas en si bon chemin, avec un bel exemple de grand bienfaiteur de l’humanité violemment critiqué pour avoir eu raison. Il y a de bonnes chances pour que lisiez ces lignes sur un téléphone portable. Non, ce sont les statistiques, nous n’avons pas du tout accès à vos données personnelles. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce téléphone est sans doute répugnant Non, nous ne parlons pas des sites que vous avez consultés avant, même…

Lire la suite Lire la suite

Et pendant qu’on y est

Et pendant qu’on y est

En Marge fête la Saint-Valentin, deuxième Alors voilà, vous savez à quoi vous en tenir pour ce qui est du petit coeur. On ne va pas s’arrêter là, quand même ? Qu’est-ce qu’on a d’autre, comme symbole sirupeux et envahissant ? Ah, ben voilà, le petit angelot joufflu. A qui des parents manifestement irresponsables ont confié un arc en dépit de son âge. Le chérubin. Si l’image de l’archer de l’amour vient en ligne directe de la Grèce Antique et d’Eros fils…

Lire la suite Lire la suite

Mâles aux crânes

Mâles aux crânes

– Sam, tu n’as pas l’air dans ton assiette. – Gnflsdnrfgdfllll. – Je t’avais prévenu hier soir. Le coup du « allez viens on dit qu’on mélange tous les alcools qui restent, on verse dans le cendrier, on pisse dedans et cul sec, lol », ce n’était pas une bonne idée. – Gdkjrtrreurgh. – Tu as mal au crâne, c’est ça ? – Gnrfrkl. – À l’intérieur des yeux ? Bon d’là. Pendant que tu manges la boîte de Nurofen – enlèèèèève le carton…

Lire la suite Lire la suite

Du fond du…mmm…euh…va savoir.

Du fond du…mmm…euh…va savoir.

Où nous nous laissons aller à l’humeur générale. – Uuuuuh… – Ca va pas ? – Non. J’ai la nausée. – Je t’avais bien dit qu’il était suspect ce caviar à 12 euros le kilo. – Nan, c’est pas l’estomac. C’est le cœur. – Ah merde, bouge pas, j’appelle les secours. – Non non, c’est bon. C’est pas mon cœur, c’est le cœur. – Je ne te suis pas. – Ben regarde autour de toi. Du rose, des petits cœurs. C’est ridicule. – Mais c’est la Saint-Valentin. C’est l’amüüür….

Lire la suite Lire la suite

H le Maudit

H le Maudit

Mes bien chers frères, mes biens chères sœurs, autant vous dire que ce qui suit ne ne va pas être beau. Éloignez-les enfants, pelotonnez-vous sous un plaid, allumez un bon feu et évitez les plats de tripes au prochain repas. Direction l’Allemagne à la fin du 19e siècle et plus exactement le nord de l’Allemagne, en Basse Saxe, du côté de Hanovre, ville de Leibniz, de Hannah Arendt et des Scorpions. C’est presque une caricature, mais le petit garçon qui…

Lire la suite Lire la suite