Archives de
Mois : décembre 2020

Plus vite, plus haut, plus fort, plus n’importe quoi

Plus vite, plus haut, plus fort, plus n’importe quoi

– Au risque de me répéter : mais quelle année pourrie. – Tu risques surtout le manque d’originalité et le plagiat. – M’en fous, je ne suis plus à ça près. Tu te rends compte qu’avec tout ça, on a à peine eu le temps de réaliser qu’on était privé de Tokyo ? – C’est vrai.  -Alors que Tokyo 2020, quoi. Ca faisait quand même quelques années qu’on avait pris date. – Exact. – On était prêt. – Euh, non, pas spécialement….

Lire la suite Lire la suite

Calculs foireux

Calculs foireux

– A ton avis, la douleur la plus aigüe possible dans la catégorie maladie, c’est laquelle ? – Ah mais je vois que tu es tout à fait dans l’esprit de Noël, toi, dis-moi ? – Ce n’est pas moi quoi t’apprendrai que le Noël chrétien n’est qu’une des nombreuses variantes de fêtes du solstice d’hiver qui pouvaient s’avérer particulièrement riches en rituels chelous et en sacrifices sanglants, Sam. Tes grands yeux naïfs ne trompent personne. – Cette idée de palmarès de…

Lire la suite Lire la suite

On ne manque pas d’air (2/2)

On ne manque pas d’air (2/2)

Dans le précédent épisode, nous avons vu l’histoire du développement des aérostats et dirigeables, et comment ils sont devenus la première forme de transport aérienne de grande échelle. Ils sont donc promis à un brillant avenir, sauf que… – Bon, je t’avais promis de revenir sur un point technique. – Ca va, je me suis reposé pendant une semaine, je suis prêt. – D’accord. L’hydrogène est un gaz dont la manipulation est toujours dangereuse, parce qu’il est très inflammable. Mais…

Lire la suite Lire la suite

Un joli petit coup de pâtes

Un joli petit coup de pâtes

– Tu planches déjà sur le 1er avril ? – Le Nouvel An est un peu compromis, minou, faut bien que je m’occupe. – Et donc tu découpes un poisson en papier. – Quoi ? C’est traditionnel. Et c’est pas « un poisson », c’est une rascasse, je te signale. Je me fais suer avec les détails et tout. – Tu vois petit, permets-moi de te le dire. Il y a plus grandiose à imaginer que tes trucs à la Astrapi, merde, un peu…

Lire la suite Lire la suite

On ne manque pas d’air (1/2)

On ne manque pas d’air (1/2)

– La question, c’est celle du recul. – On parle d’arme à feu, ou… ? – Mais non, pas du tout. Pas cette fois. Attends, reviens ! Promis, y’a quand même des trucs qui vont péter. – Bon alors quel type de recul ? – Le recul historique. Si je te dis que l’Antiquité, ou le Moyen-Age, étaient des périodes très différentes de la nôtre, tu vas me dire que oui, évidemment, ça tombe sous le sens, merci de me faire perdre mon…

Lire la suite Lire la suite

Squelette bouillu, squelette foutu

Squelette bouillu, squelette foutu

– Bon, Sam : tu es un anatomiste du début du 16e siècle. – Je suis presque sûr que non. Ou attends, on avait une soirée Call of Cthulhu de prévue ? – Non. Mais Tu es quand même un anatomiste du 16e siècle pour les besoins de ce billet. Que fais-tu ? – Je fais tout mon possible pour éviter de me faire gauler par le guet local au moment où je reviens nuitamment du cimetière avec trois cadavres fraîchement déterrés, flanqués…

Lire la suite Lire la suite