Iceberg de combat

Iceberg de combat

– Tu sais qu’il y a un truc dont on n’a pas parlé depuis qu’on s’est lancé dans une série spéciale Seconde guerre mondiale ? – Comment ça, « seconde » guerre mondiale ? – Hein ? – Seconde, c’est le mot pour dire deuxième quand il n’y a pas de troisième. Et sans vouloir te casser ton introduction, parler de seconde guerre mondiale me semble disons… optimiste. – Tu vois toujours les choses en noir, Sam. – Navré. – Ceci dit… – Quoi, ceci dit ?…

Lire la suite Lire la suite

Qui a peur de Virginia Hall ?

Qui a peur de Virginia Hall ?

– Hé ? Hé oh ?! Y’a quelqu’un, je peux rentrer ? – Oui oui, viens, entre. Fais attention où tu mets les pieds, c’est tout. – Que je fasse att…non mais la précision est inutile, hein, c’est pas comme j’avais la possibilité de choisir. Y’a un chemin. – Oui, bon, c’est un peu encombré, je veux bien le reconnaître. – Mais c’est quoi ces montagnes de cartons, exactement ? – Ben ma documentation. Le matériel pour mes recherches. – Tu avais vraiment besoin…

Lire la suite Lire la suite

La belle et édifiante histoire du gentil interrogateur de la Wehrmacht

La belle et édifiante histoire du gentil interrogateur de la Wehrmacht

– Mais pour l’amour du ciel, où est-ce que tu as encore rangé la confiture ? – Celle aux framboises ? – EVIDEMMENT CELLE AUX FRAMBOISES. – Je l’ai planquée, tu penses. – Tu l’as pardon ? – Planquée. Pour ton bien. – MAIS ENFIN POURQUOI ? – Tu réalises que tu es capable de descendre un pot entier à chaque petit déjeuner ? C’est déraisonnable et j’irais jusqu’à parler d’addiction. – Et d’une je n’ai aucun problème d’addiction, et de deux tu vas me…

Lire la suite Lire la suite

Renversement de régime

Renversement de régime

– Et alors, comment ça avance ? – Ha, tiens, te voilà ! Quelle…bonne surprise. – T’as pas l’air pleinement convaincu. – Mais enfin, si, bien sûr. – C’est marrant, tu as exactement le ton du gars qui est train de se précipiter frénétiquement pour fermer 20 onglets licencieux quand son collègue de bureau revient avec 10 minutes d’avance. – Pfff, n’importe quoi. – J’entends la souris tu sais. – Ah, hé bien, euh, donc tu l’entends chicoter, n’est-ce pas ? Parce que…

Lire la suite Lire la suite

Brouillard de guerre

Brouillard de guerre

– Si je te dis complexe militaro-industriel, tu penses à quoi ? – Qu’il est neuf heures du matin, pour l’amour du ciel. – Je ne vois pas le rapport. – Je peux t’expliquer avec cette grosse massue cloutée, si tu y tiens. – Non mais allez, sérieusement ? – Tu m’épuises. Bon, attends… Je ne sais pas. Des programmes d’armement massifs biberonnés à l’argent public pour permettre à des boites privées de développer de nouvelles manières de tuer des gens, de façon…

Lire la suite Lire la suite

Le coup du train

Le coup du train

– Tu sais, j’ai un doute. – C’est bien, ça prouve que tu es. -Oui, certes, mais je n’avais pas trop d’inquiétude à ce sujet, quand même. – On n’est jamais sûr de rien. – D’accord, mais c’est pas le sujet. Je me pose des questions. – Ah, tu vois. – Non, je me demande si on fait passer le bon message. – Euh…n’hésite pas à développer. – C’est bien joli d’exposer les trésors d’ingéniosité qui ont été déployés par…

Lire la suite Lire la suite