Archives de
Author: Jean-Christophe Piot

Deux Paris pour le prix d’un

Deux Paris pour le prix d’un

– Tiens, t’es reparti sur ta manie des maquettes ?  – Des reconstitutions s’il te plaît. – Ça ressemble vachement à une maquette. – Rien à voir. C’est rigoureux. Scrupuleux, tu vois ? – Mmmmh. Et on va avoir des bouts de balsa pendant des semaines au milieu du sal… Attends, c’est un brocoli, que je vois là ? – Oui. – Non mais un brocoli ? Toi ? – Ce n’est pas pour consommer, enfin, tu me connais. Mais…

Lire la suite Lire la suite

Stapp Stapp Stapp, c’est ta façon d’aimer

Stapp Stapp Stapp, c’est ta façon d’aimer

– Si j’entends encore deux secondes ce bipbipbip, Sam, je te jure devant Dieu qu’il va se passer des trucs sanglants. – Oui ben une seconde s’il te plaît, je me bats avec ta foutue ceinture qui est toute entortillée… Attends… Voilà, c’est mieux ? – Merci. Tu sais que la sécurité passe avant tout à mes yeux. Dès que je monte dans un machin qui a quatre roues et un moteur, ceinture. C’est non négociable – Qui êtes-vous et qu’avez-vous…

Lire la suite Lire la suite

Very Bâle Trip

Very Bâle Trip

– Le point commun entre quoi ? – Les Beatles, la CIA, Steve Jobs et le mal des Ardents, déjà évoqué ici. – Je rentre tout juste de vacances, pour l’amour du Ciel. – Et tu me feras le plaisir de ranger ta planche de surf dans un endroit décent, d’ailleurs, j’avais du sable dans mes corn-flakes. – Personne n’avalera jamais l’idée que tu bouffes des corn-flakes au petit déjeuner, Jean-Christophe. – Ça calme ma libido et tu n’as toujours pas…

Lire la suite Lire la suite

Formose ou presque

Formose ou presque

Au tout début du 18e siècle, Londres et l’Angleterre s’amourachent d’un personnage hors du commun : George Psalmanazar, un jeune et exotique étranger dont les fantastiques récits ravissent les salons anglais. Cultivé, charmeur et polyglotte, l’homme impressionne par sa description scrupuleuse de la lointaine Formose, aujourd’hui Taïwan. Avec un certain mérite, dans la mesure où il n’y a jamais mis les pieds. On ne connaît pas son véritable nom, pas même son année de naissance. 1679 peut-être, ou 1684 – impossible de…

Lire la suite Lire la suite

Great balls of fire

Great balls of fire

– « Dans une anxiété proche de l’agonie, je rassemblai autour de moi les instruments qui devaient me permettre de faire passer l’étincelle de la vie dans la créature inerte étendue à mes pieds. Il était déjà une heure du matin lorsque à la lueur de cette lumière à demi éteinte, je vis s’ouvrir l’œil jaune et terne de cet être ; sa respiration pénible commença, et un mouvement convulsif agita ses membres. » Oh, bonjour, Sam. Tartine ? – Laisse-moi deviner. Tu prépares le scénario de…

Lire la suite Lire la suite

Ruse de Guerre

Ruse de Guerre

Pour retrouver la trace de l’étrange histoire de Martin Guerre et de son double, il faut faire un saut en arrière de cinq siècles ou presque, histoire d’atterrir en 1539 en Ariège. En janvier de cette année-là, on marie deux jeunes gens dans le village d’Artigat, au pied des Pyrénées : Martin Guerre et Bertrande de Rols. Les deux époux, qui ont tout juste quinze ans, viennent de familles paysannes, certes mais plutôt aisées pour l’époque, surtout Bertrande, qui passe pour l’une…

Lire la suite Lire la suite